Redynamiser son assurance-vie, faut-il sortir des fonds en euros ?

25 juin 2015

Extrait :

Deuxième parade envisageable, un peu plus risquée que la précédente : opter pour des fonds thématiques et, notamment, ceux spécialisés en immobilier. « Majoritairement investis en SCPI et OPCI, ces derniers parviennent à booster le rendement », précise Gilles Ulrich, directeur du groupe Le Conservateur. Ils servent entre 3,3% et 4%.

« Reste que l’arbitrage au sein des fonds en euros n’existe pas dans tous les contrats. Ce sont surtout les contrats haut de gamme ou de gestion privée qui offrent le choix », nuance Mai Thinh-Brunswick, directrice générale adjointe de Crédit suisse Banque Privée.

Mais l’univers des unités de compte offre d’autres possibilités. « Pour une première diversification, une part limitée en unités de compte (20% à 30% de l’épargne) doit suffire à compenser la baisse d’un fonds en euros classique sans trop augmenter le risque », conseille Jérémy Aras, directeur financier à l’Institut du patrimoine.


Plus d'actualités